Ressources complémentaires

Mise en lien associations, matériau de recherche et candidats

L’Institut pourra communiquer aux associations qui en feraient la demande une liste de chercheurs et laboratoires identifiés sur une thématique en vue de la construction conjointe d’un projet de recherche.

L’Institut a identifié auprès de partenaires des corpus d’expériences et matériaux de recherche non analysés par la recherche et correspondant à certaines des thématiques de l’appel à projets. Il mettra en lien les candidats intéressés d’enrichir leur terrain de recherche avec les organisations propriétaires de ces données. Il pourra également appuyer des chercheurs dans l’identification de terrains.

Pour plus d'information, merci de contacter l'Institut.

Comptes rendus des groupes de travail de l'Institut français du Monde associatif

L’Institut français du Monde associatif a organisé deux groupes de travail qui ont abouti à des recommandations pour la recherche. Les comptes rendus de ces deux groupes de travail sont mis à la disposition des candidat.e.s pour nourrir leur réflexion.

Le compte-rendu du groupe de travail « gouvernance et participation » pourra intéresser les candidat.e.s concerné.e.s par les thématiques 1 (les modèles socio-économiques d’intérêt général), 3 (de la gouvernance participative à la coopération associative), 4 (spécificités de l’engagement et des richesses humaines associatifs), et 5 (les associations face à l’engagement : des corps intermédiaires spécifiques, légitimes et bousculés).

Le compte-rendu du groupe de travail « histoire du monde associatif » pourra intéresser les candidat.e.s concerné.e.s par la thématique 7 (les associations au regard de l’histoire des crises).

Quelques centres de ressources sur le monde associatif 

L’Institut a identifié un certain nombre de ressources et de bases de données sur le monde associatif qu’il souhaite porter à la connaissance du monde de la recherche.

SYstème Documentaire sur l'Economie Sociale : une base de données bibliographique sur l'économie sociale et solidaire répertoriant plus de 12 000 références.

Un centre de ressources sur les pratiques et les métiers du développement local, qui a vocation de promouvoir le développement des territoires ruraux et périurbains d'Auvergne-Rhône-Alpes en renforçant l’ingénierie par les compétences et les savoir-faire, proposant des méthodes et des outils innovants, et en suscitant le partage d’expériences et la diffusion des connaissances. 

Le CEDIAS-Musée social  poursuit une mission de réflexion sur les actions sociales, les problèmes sociaux et la façon "d'entreprendre autrement" en favorisant les études, les échanges, l'information et la documentation orientés tout particulièrement vers l'Économie sociale et solidaire.

Le centre de ressources de l’INJEP offre une approche inédite  – sur plus de 50 ans  –  de la jeunesse (sociologie, politiques) et de l’éducation populaire. Ouvert  aux acteurs et professionnels de la jeunesse et de l’éducation populaire (chercheurs, étudiants, acteurs de terrains, élus, etc.), il propose un fonds documentaire riche de 36 500 références, unique en France sur les questions de la jeunesse, de l’engagement, de l’éducation populaire, de la vie associative, de  l’animation et du sport.

Quelques ressources autour des archives :

Les Archives nationales conservent les archives des administrations centrales de l'État, les minutes des notaires de Paris et des fonds privés d'intérêt national.

L’Association a pour objet l’étude des questions intéressant les archives et les archivistes, ainsi que la promotion et la défense des intérêts de la profession, par tous les moyens appropriés. Elle se définit ainsi comme un organe permanent de réflexion, de formation et d’initiative au service des sources de notre mémoire, celles d’hier comme celles de demain.

Le comité d’histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports a pour mission de :

    • recueillir et rassembler des archives privées, des témoignages ou tout autre document portant sur l’histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports et des organismes placés sous leur tutelle ;
    • favoriser la conservation de ces documents et en assurer la diffusion dans les meilleures conditions ;
    • susciter et coordonner des recherches, études, travaux bibliographiques et guides de sources et en soutenir la publication, la promotion et leur mise à disposition, notamment, d’historiens et de sociétés savantes ;
    • organiser des manifestations destinées à mieux faire connaître l’histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports ; donner son avis sur les questions de sa compétence qui lui sont soumises par les ministres

Le site du maitron reprend, parfois dans une version enrichie et avec de l’iconographie, la totalité des 208 153 notices publiées dans l’ensemble du Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social, y compris les volumes spécialisés et les cédéroms édités par les Éditions de l’Atelier.

S’informer sur l’histoire des centres sociaux, tenter de la produire… Voilà ce qu’encourage l’association Mémoires Vives – Centres Sociaux (MVCS) et le site qu’elle vous propose.

La mission du Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d'éducation populaire (Pajep) est de collecter, conserver, classer et valoriser les archives privées de ce secteur. Le Pajep s’intéresse aux archives des associations nationales et franciliennes mais peut aussi prendre en charge les archives des personnalités ayant milité dans le champ de la jeunesse et de l'éducation populaire. La mission de conservation et de mise à disposition des fonds est assurée par les Archives départementales du Val-de-Marne et les Archives nationales. 

Consulter notamment le Guide des sources des mouvements de jeunesse d’éducation populaire.

Le SIAF définit, coordonne et évalue l'action de l'Etat en matière de collecte, de conservation, de communication et de mise en valeur des archives publiques à des fins administratives, civiques, scientifiques et culturelles. Il coordonne et évalue l’action de près de 800 services publics d’archives sur toute la chaîne archivistique.

Il concourt à la sauvegarde des archives privées qui présentent un intérêt pour l’histoire, en faisant classer certains fonds comme trésors nationaux, en subventionnant l’acquisition de documents par des services d’archives publics et en contrôlant les sorties temporaires ou définitives du territoire dans le cadre des dispositions relatives à la circulation des biens culturels.

Personnes connectées : 1